Le post-accident

En réponse à la directive interministérielle du 7 avril 2005, l’ASN a publié en novembre 2012 les premiers éléments de doctrine nationale pour la gestion post-accidentelle d’un accident nucléaire. Ces éléments de doctrine, qui couvrent les périodes de sortie de la phase d’urgence, de transition et de long terme, concernent la gestion des conséquences d’un accident nucléaire.

La gestion post-accidentelle

En réponse à la directive interministérielle du 7 avril 2005, l’ASN a publié en novembre 2012 les premiers éléments de doctrine nationale pour la gestion post-accidentelle d’un accident nucléaire. Ces éléments de doctrine, qui couvrent les périodes de sortie de la phase d’urgence, de transition et de long terme, concernent la gestion des conséquences d’un accident nucléaire.

Les travaux du CODIRPA

Le comité directeur pour la gestion de la phase post-accidentelle (CODIRPA) a été mis en place par l’ASN en 2005 afin de préparer des dispositions visant à répondre aux problèmes complexes de la gestion post-accidentelle d’un accident nucléaire, en particulier ceux portant sur la gestion sanitaire des populations, les conséquences économiques ou la réhabilitation des conditions de vie dans les zones contaminées.

Accident de Fukushima

L'accident nucléaire de Fukushima a eu lieu le 11 mars 2011 au Japon mais ses suites n'étaient toujours pas stabilisées en août 2013, plus de 2 ans après l'accident.
Cet accident a impliqué les réacteurs 1, 2 et 3 et la piscine de désactivation du réacteur 4 de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi.

Accident de Tchernobyl

En 2005, l'ASN a lancé une étude sur le retour d'expérience de la gestion post-accidentelle de Tchernobyl. Cette étude a été confiée à la société Mutadis Consultants qui a organisé 5 séminaires appelés « PAREX » (Post-Accidentel - Retour d'EXpérience) de septembre 2005 à août 2006.